Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site et votre expérience de navigation. En continuant à parcourir le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici.

Accepter.

RONAL GROUP soutient l’équipe KA-RaceIng

dans le Formula Student

Date: 20. mars 2019

En 2019, comme l'année passée, RONAL GmbH sponsorise l'un des trois véhicules de course de l'équipe KA-RaceIng du Karlsruher Institut für Technologie (KIT, institut de technologie de Karlsruhe) avec lequel les étudiants participeront au concours de construction international Formula Student.

Le Formula Student a été créé en 1981 aux États-Unis en tant que concours de construction pour étudiants. Il existe aujourd’hui plus d’une douzaine de concours à travers le monde, dans lesquels des équipes s’affrontent avec des véhicules de course qu’ils ont conçus eux-mêmes.

L’ensemble est déterminant dans la construction d’un véhicule monoplace: en plus de la vitesse, d’excellentes caractéristiques de conduite telles que l’accélération et la force de freinage sont tout aussi essentielles que l’esthétique, l’endurance et le confort. Le jury, constitué d’experts de l’industrie des sports automobiles, de l’automobile et des fournisseurs, évalue aussi la planification des finances et de la distribution dans le cadre du concept global. En Allemagne, les étudiants présentent les véhicules de course qu’ils ont construits eux-mêmes à l’occasion du Formula Student Germany annuel au circuit de Hockenheim, qui a lieu du 5 au 11 août cette année.

Nous avons discuté de la saison passée avec Christian Götz, membre de l’équipe en 2018.

Christian, quels véhicules avez-vous utilisés pour la saison 2018 et quelles sont leurs particularités?

Nous avons conçu un véhicule avec moteur à combustion, une voiture électrique avec quatre moteurs électriques et un véhicule de course autonome, qui gère le parcours composé de petits cônes de manière complètement autonome. J’étais dans l’équipe voiture électrique/transmission électrique et j’y ai développé la boîte de vitesses.

Comment es-tu arrivé au Formula Student?

À travers mon colocataire, qui avait été à une manifestation d’information à l’université dès le début des études. Après le troisième semestre, je suis allé à une soirée d’information, car je trouvais que tout cela était sympa, c’est ainsi que j’en suis venu au KA-RaceIng. Je ne connaissais le concours pas auparavant.

Quels ont été vos tâches et vos objectifs au début de la saison et comment les avez-vous mis en œuvre?

Au début en principe, chacun se voit attribuer un élément de construction qu’il doit développer au cours de la saison. Nos objectifs diffèrent en fonction du véhicule, que ce soit au niveau du poids, de l’aérodynamique ou du châssis. Pour notre véhicule de course avec moteur à combustion, le KIT18c, le concept de base prévoyait un développement de la voiture de l’année précédente, mais avec quelques modifications décisives, telles que l’intégration d’un turbocompresseur et un pack aérodynamique modifié. Grâce à une gestion de projet professionnelle ainsi que le soutien actif par RONAL et tous nos partenaires, nous avons pu clôturer presque entièrement la phase de fabrication avant le rollout fin avril. Nous avons ainsi cumulé plus de 500 précieux kilomètres d’essai avant le premier événement en Hongrie (Formula Student East).

Pour notre véhicule à entraînement électrique KIT18e, après trois ans, il était temps pour un changement incluant les innovations dans tous les domaines. Nous avons non seulement développé de nouveaux moteurs et un nouveau système de batterie, mais le châssis, l’aérodynamique et surtout le monocoque (châssis) ont été conçus à neuf.

Pour le KIT18d sans conducteur, le concept logiciel et matériel a beaucoup changé. En plus du développement de notre propre algorithme, nous avons pu convaincre très tôt dans la saison grâce à de nouvelles technologies et de nouveaux placements de capteurs. Nous avons pu améliorer encore davantage notre performance avec quatre capteurs LiDAR et trois caméras. Pour augmenter le champ de vision et réduire le poids, nous avons supprimé nos ailerons avant et arrière. La décision de supprimer les packs aérodynamiques repose sur les résultats de notre simulation de notre temps de tour.

Qu’est-ce que tu étudies et comment concilies-tu cela avec le projet et tes tâches?

Je suis au 6e semestre de mes études de mécanique, ce qui convient parfaitement. Au sein de l’équipe, je voulais me charger d’un composant mécanique pour pouvoir appliquer et approfondir les connaissances acquises au cours de mes études. De plus, je tenais à en apprendre davantage à propos de la conception de transmissions électriques. Le développement de la boîte de vitesses dans la transmission électrique était donc la tâche idéale pour moi.

Tous les membres de l’équipe font-ils des études dans le même domaine, ou qu’étudient-ils?

Naturellement, nous avons traditionnellement de nombreux mécaniciens dans notre équipe, mais aussi beaucoup de techniciens électriques et de mécatroniciens, certains informaticiens et des gens qui étudient l’ingénierie industrielle et se chargent par ex. du marketing. Nous avons env. 80 membres actifs chaque année et aussi beaucoup d’anciens qui nous conseillent et nous aident.

Lisez la 2e partie de l’entretien la semaine prochaine!

Photo titre: Daniel Peter