Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site et votre expérience de navigation. En continuant à parcourir le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici.

Accepter.

Service médical

de notre usine de production en Espagne

Date: 30. juin 2020

La santé et la sécurité de nos employés sont d'une importance vitale pour nous. C'est pourquoi nous nous sommes fixé pour objectif de minimiser les risques d'accidents du travail dans nos 13 sites de production de RONAL GROUP. Si un employé est néanmoins malade, ne se sent pas bien ou est blessé, le service médical de chaque usine se fera un plaisir de s'occuper du collègue. Mais que se passe-t-il en cas d'imprévu, comme au début de l'année dans notre usine en Espagne?

Dans notre site de production espagnol à Teruel, un employé de l’atelier de peinture a eu une crise cardiaque pendant le service de nuit. Jusqu’à l’arrivée de l’ambulance, un groupe de collègues du même service a effectué un massage cardiaque et un bouche-à-bouche. Selon les médecins qui sont arrivés une demi-heure après l’appel d’urgence, l’intervention et l’engagement de nos collaborateurs ont sauvé la vie de ce travailleur.

Nous avons saisi cette occasion pour interroger notre service médical local sur leurs tâches et sur l’acte courageux de leurs collègues.

Mercy et Cristina, depuis combien de temps travaillez-vous pour RONAL GROUP et quelles sont vos tâches quotidiennes à l’usine?

Mercy:
Je travaille comme médecin d’entreprise chez RONAL Ibérica depuis novembre 2019.

Cristina:
Je travaille pour l’entreprise en tant qu’infirmière diplômée depuis avril 2018.

Les tâches quotidiennes que nous effectuons ici dans notre cabinet comprennent notamment la mesure de la pression artérielle et la surveillance des travailleurs souffrant d’hypertension, l’administration de vaccins, les premiers soins pour les blessures et les brûlures et leur surveillance ultérieure, l’application de bandages de compression et d’immobilisation, l’enlèvement de corps étrangers des yeux, la programmation des examens médicaux annuels en coopération avec le service de surveillance externe de la santé, les questions administratives dans le domaine de la santé, le remplacement/remplissage des trousses de premiers soins et le contrôle des DEA (défibrillateur externe automatisé).

Quels sont les problèmes que les employés vous soumettent habituellement?

L’une des causes les plus fréquentes de la visite de notre cabinet sont les blessures musculaires dues à un effort excessif. C’est pourquoi nous organisons des conférences sur la sensibilisation à la posture et les étirements, qui sont tenues par une physiothérapeute qui effectue des exercices d’étirement pendant une demi-heure et explique aux employés comment éviter les blessures dans le cadre de leur travail. De tels événements sont très populaires auprès des employés.

Grâce aux mesures de prévention et à l’équipe de surveillance de la santé, le nombre d’accidents du travail est en constante diminution, mais il existe encore quelques cas isolés. D’autre part, le service médical de l’entreprise joue un rôle de plus en plus important auprès des employés, qui viennent nous voir non seulement en cas d’urgence, mais aussi pour savoir ce qu’ils peuvent faire pour améliorer leur santé et comment éviter les situations dangereuses.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail? Quels sont les principaux défis?

Ce que nous aimons le plus dans notre travail, c’est la possibilité d’aider les travailleurs dans des situations d’urgence et de pouvoir contribuer à éviter des situations dangereuses pour la santé.

À notre avis, les principaux défis du service médical sont de minimiser les dommages après d’éventuels incidents pendant les heures de travail et d’établir une relation de confiance avec les employés afin qu’ils voient le service comme un allié au sein de l’entreprise.

Que pensez-vous de l’intervention de vos collègues pendant l’équipe de nuit?

C’était un véritable acte héroïque et ils ont fait preuve d’un réel leadership. Dans de telles situations, beaucoup de gens ont tendance à se figer et à ne rien faire, contrairement à nos collaborateurs qui ont immédiatement prodigué des premiers soins compétents et pratiqué la RCP (réanimation cardiopulmonaire), sauvant ainsi la vie de leur collègue. Sans leur action, les conséquences auraient pu être fatales.

Les employés sont-ils régulièrement formés pour être préparés à ce type de situation?

Sur notre site, les employés sont régulièrement formés aux premiers secours et à l’utilisation des défibrillateurs semi-automatiques. Nous disposons également de cinq appareils de réanimation semi-automatiques dans les deux usines de la société, qui peuvent être utilisés immédiatement si nécessaire, comme c’était le cas cette fois.

Au moment de la crise cardiaque, cinq collègues de l’atelier de peinture (Fernando, 25 ans chez RONAL, responsable de l’atelier de peinture, José, 20 ans chez RONAL, David, 20 ans chez RONAL, Josua, 6 mois chez RONAL et Ángel, 2 ans chez RONAL) et un technicien de maintenance (Manuel, 8 mois chez RONAL) étaient sur place. Nous avons également interrogé les collègues concernés:

Comment avez-vous vécu cette situation?

Stressant, mais lucide sur ce qu’il faut faire.

Avez-vous immédiatement su exactement que vous deviez agir et aider?

Dès le premier instant, nous avons reconnu les signes d’une crise cardiaque et avons agi selon le protocole de premiers secours.

Antonio, le travailleur qui a subi la crise cardiaque, nous parle au téléphone:

Je serai éternellement reconnaissant à mes collègues! C’est grâce à leur action rapide et à leur courage que je suis encore en vie. Je sais que vous m’avez sauvé la vie, les gars!

Remarque:
Les photos ont été prises avant le début de la pandémie de Corona.