Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site et votre expérience de navigation. En continuant à parcourir le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici. Vous trouverez plus d'informations relatives à la confidentialité ici.

Accepter.

RONAL GROUP soutient l’équipe KA-RaceIng

dans le Formula Student – partie 2

Date: 27. mars 2019
Plus de liens:

Dans la deuxième partie de l'entretien avec Christian Götz, l'ancien membre actif de l'équipe KA-RaceIng du Karlsruher Institut für Technologie (KIT) parle des défis, des avantages et des temps forts de sa période au Formula Student.

Christian, comment concilies-tu ton engagement dans le Formula Student et tes études?

On a envie d’investir beaucoup de temps dans le projet car il nous tient à cœur et qu’il est amusant. Comme je voulais cumuler beaucoup d’expériences pratiques et bien sûr faire mon travail aussi bien que possible, j’ai interrompu mes études pendant un an pour me concentrer pleinement sur le Formula Student. Mais je ne vois pas cela du tout comme du temps perdu, car on apprend beaucoup et qu’on obtient un regard neuf sur beaucoup de choses, ce qui est aussi reconnu par les entreprises.

Qu’est-ce qui a été le plus grand défi pour toi pendant ta période au Formula Student?

Le plus difficile est de se plonger en très peu de temps dans le domaine particulier de la pièce de construction concernée et d’acquérir beaucoup de savoir-faire et de connaissances techniques. On a déjà appris les bases pendant les études, mais on ne se plonge pas dedans de manière aussi détaillée et minutieuse à l’université. Cela serait absolument hors cadre, car les quatre premiers semestres sont davantage des études de base. Il ne reste alors plus que trois mois pour développer sa pièce. D’après moi, c’est le plus grand défi. Amener en si peu de temps ses connaissances de 0 à 100 et obtenir un bon résultat.

Quel a été ton temps fort pendant cette période?

Mon temps fort a été le rollout fin avril, quand nous avons présenté pour la première fois les voitures terminées devant beaucoup de gens. On parle beaucoup du projet à l’avance à sa famille et ses amis, mais cela ne leur dit souvent pas grand chose. Tout le monde vient au rollout pour voir ce que nous avons fait en équipe au cours des six derniers mois. Quand on voit les véhicules, on est vraiment très fier et on sait que chaque seconde de travail investi valait le coup. C’est le moment pour lequel on a travaillé et pour lequel tout doit être terminé et parfait.

Quels sont les avantages de la participation au Formula Student pour toi sur le plan professionnel?

D’une part, on se développe sur le plan humain, car le travail en équipe exige beaucoup de communication, il faut parfois communiquer dans des langues différentes et on apprend à faire des compromis pour trouver ensemble la solution optimale. D’autre part, on obtient un nouveau point de vue sur de nombreuses choses au niveau technique. On se spécialise dans le domaine dans lequel on développe la pièce, mais on apprend aussi beaucoup sur les véhicules de course et la technique en général. Au-delà du domaine des transmissions électriques, j’ai aussi appris en matière de châssis, d’aérodynamique, de moteur à combustion, etc. La collaboration permet simplement d’avoir une bonne vue d’ensemble. De plus, tout ce que nous faisons est très actuel et à la pointe de la technique. Notre objectif est de développer la voiture la plus rapide et d’en tirer la performance maximale. C’est pourquoi nous essayons naturellement d’utiliser les meilleurs produits. De plus, contrairement aux études, le KA-RaceIng permet de vivre l’ensemble du processus de développement du début à la fin sur le plan pratique. On ne se contente donc pas de concevoir la pièce à l’ordinateur et de simuler, mais on finit par tenir le produit fini dans la main et on espère que tout fonctionnera comme on l’a imaginé et qu’il résistera aux contraintes.

Christian, tu as presque un Bachelor en poche. Quel conseil donnerais-tu aux jeunes étudiants?

Pendant les études, il faut absolument faire quelque chose de pratique; que ce soit un engagement dans le Formula Student, dans un autre groupe de haute école ou un stage en entreprise, afin de savoir pourquoi on apprend tout cela. L’expérience pratique permet de mieux s’imprégner de tout. Depuis cette année au KA-RaceIng, je suis les cours avec un regard neuf. Avant, j’apprenais parce que cela m’amusait plus ou moins et surtout pour réussir les examens. Maintenant, quand je vais à l’université, je sais à quoi sert toute cette théorie et je veux absolument me développer car il y a tant de choses intéressantes qu’on ne connaît pas encore. Le lien pratique direct est bien plus clair qu’auparavant.

Christian, merci pour cet entretien instructif! Nous te souhaitons encore beaucoup de plaisir et de réussite dans tes études!

Mike Nagel et Dennis Freier de RONAL TECHNOLOGIE GmbH ont mené l’entretien.